jackguitar

la guitare éclectrique de Jacques Vannet

Jack a dit...

Que signifie la musique ?

La musique signifie quelque chose en général sans jamais rien vouloir dire en particulier... Elle a ceci de commun avec la poésie et l'amour, et même avec le devoir : elle n'est pas faite pour qu'on en parle, elle est faite pour qu'on en fasse ; elle n'est pas faite pour être dite, mais pour être jouée... Non, la musique n'a pas été inventée pour qu'on parle de musique !

Vladimir Jankélévitch (1983). La Musique et l'Ineffable , Seuil

Histoire de mon oreille en live

Suite à mon premier article, je me suis lancé dans la rédaction d’un autre opus recensant les dix albums live qui m’ont façonné !

D’abord un petit mot pour vous dire que je ne suis pas un amoureux forcené des albums live, et j’ai arrêté la fréquentation des salles de concert il y a déjà un bail… Je préfère nettement le son léché, la belle production d’un album studio au son produit dans les conditions des concerts (pour ne pas parler des festivals…). Mais je suis bien obligé de reconnaître qu’il n’en a pas toujours été ainsi, et que certains disques live m’ont marqué durablement, sinon par leur son, du moins par la pochette ou l’énergie déployée. Les voici donc, sans ordre particulier.

Johnny Winter And Live, Johnny Winter, 1971

Johnny Winter And Live, Johnny Winter, 1971

Johnny Winter And Live, Johnny Winter, 1971

Quelle énergie dans cet album (cette phrase sera récurrente…), quel son, la guitare de Winter est lumineuse, les reprises de Jumpin’Jack Flash et Johnny B. Goode sont incroyables (l’intro de Johnny B. Goode pfff…). Je peux encore l’écouter de temps à autre avec grand plaisir. J’aurais pu ajouter Captured Live qui est un autre grand album de Johnny Winter…

Hendrix in the west

Hendrix in the West, Jimi Hendrix, 1972

Encore un Johnny B. Goode de la mort… Mais le chef-d’œuvre incontesté reste le Red House lumineux de la fin de l’album. Quelle beauté (sic)… L’intro est sublime, fly on Jimi ! Beaucoup d’albums sont sortis (et sortent encore) après la mort de Jimi mais celui-ci est un des meilleurs ! Là, j’suis vraiment pas sûr qu’une version en studio (elle existe) de Red House ait pu atteindre ces sommets…

Jimi plays Monterey, Jimi Hendrix Experience, 1970

J’ai longtemps écouté seulement la face 1 de ce disque contenant 4 titres de Hendrix, dont le magnifique Like a Rolling Stone ! Décidément, Dylan a réussi à Jimi ;-) Vous avez peut-être chez vous un autre album qui contient l’intégrale de la session de Monterey. Il faut dire qu’il est sorti tellement d’albums de Jimi depuis sa mort qu’on s’y perd un peu… Celui-ci (ma version) est sorti un mois seulement avant sa mort… J’ai depuis écouté la face B qui vaut vraiment le détour d’oreille (qu’est-ce qu’on peut être sectaire quand on est jeune haha !).

The Rolling Stones

Get Yer Ya-Ya’s Out!, The Rolling Stones, 1970

J’ai toujours pas compris la signification du titre, si vous avez une réponse, les commentaires sont là. Quel superbe album, avec des versions qui apportent vraiment quelque chose aux versions studio (que je continue à préférer malgré tout). Mais là, il y a une énergie, et surtout, surtout, la guitare magique de Mick Taylor ! Quel musicien, quand je pense à ce qu’il est devenu… Les interventions de Mick sont inspirées, lumineuses (comme dans un album studio que j’aime beaucoup : Goat’s Head Soup)

The Who Live at Leeds

Live at Leeds, The Who, 1970

Je mets cet album là pour me punir de ne pas avoir mis le chef-d’œuvre des Who Who’s Next dans mes 10 albums studio… Ce live vaut surtout pour son énergie incroyable ! Ça me faisait presque peur à l’époque ;-) Ah Keith Moon

Band of Gypsys, Hendrix

Band of Gypsys, Jimi Hendrix, 1970

Décidément, encore un album de Jimi… Il faut dire que Jimi était incroyable en live, j’aurais bien aimé le voir… Que dire ce cet opus ? Tout est magnifique, à commencer par le son de la guitare. Ce n’est plus du tout le son de la Stratocaster d’autrefois, c’est peut-être dû à une nouvelle pédale de distorsion, je ne sais pas, si vous avez des infos, les commentaires sont là.

Got Live if you want it, the Rolling Stones

Got Live If You Want It!, The Rolling Stones, 1966

Le premier disque live entendu chez un pote, la musique à peine audible sous les cris du public, mais, malgré tout, le sentiment d’assister à quelque chose d’incroyable. Je serais moins conciliant aujourd’hui hmmm…

MC5, Kick Out The Jams

Kick Out The Jams, MC5, 1969

Le retour des Motor City 5, évidemment, quand je pense live rock, j’entends dans ma tête la voix de Sinclair gueuler « Kick Out The Jams Mother Fuckers!!! » À 11 putain !

festival de Woodstock

Woodstock: Music from the Original Soundtrack and More, Divers artistes, 1969

J’aime pas tout sur ce triple 33 tours, surtout Jimi (once more…), Ten Years After (le foudroyant I’m Going Home) et Santana (l’envoûtant Soul Sacrifice). Et quand je parle de mauvais son en live, je pense à ce genre de choses, mais bon, j’imagine qu’il fallait y être pour en parler ;-)

Live Cream vol. 2

Live Cream Volume II, Cream, 1972

J’ai surtout écouté la face B avec le fabuleux Steppin’ Out et son solo de 13 minutes ! J’étais fasciné par la capacité d’Eric Clapton à improviser avec de longues lignes très fluides. J’y ai appris beaucoup de choses sur l’impro blues en penta mineur/majeure. Mon apprentissage a continué avec E.C. Was Here sorti quelques années plus tard, magnifique album live aussi.

Épitathe


Quand je vous disais que n’étais pas un fan des live (euphémisme…), j’en ai bavé même à trouver 10 albums… Il faudra peut-être que je consacre un article sur cette question d’ailleurs, pourquoi je n’aime pas ces grand-messes où l’on vient pour la musique, entre autres, et puis pour un tas de mauvaises raisons… Quant aux albums live qui sont bien souvent montés de bric et de broc avec des morceaux de différentes tournées, dont le son est retravaillé en studio…

Je vous répète que ce ne sont pas forcément les meilleurs live de l’histoire, mais ce sont ceux qui ont fait mon oreille. Après, plus récemment, j’ai beaucoup aimé le Unplugged de Nirvana par exemple !

Peace!

Jack

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.