jackguitar

la guitare éclectrique de Jacques Vannet

Jack a dit...

Pourquoi la musique ?

De l'enfant qui tape sur son assiette avec sa cuillère au flûtiste du Paléolithique, du chanteur des rues à Chostakovitch, tous les musiciens représentent un monde idéal d'événements qui adviennent en ordre et se comprennent les uns par les autres ; et ce monde, ils le créent ou ils l'imaginent à partir des propriétés sensibles des événements, leurs sons, leur durée, hauteur, timbre, intensité. La musique réalise des mondes imaginaires que la métaphysique ne peut pas même imaginer, où nos pourquoi sont satisfaits.

Francis Wolff (2015). Pourquoi la musique ? , Fayard, p.370

Relation Gamme/Accords

Ce tableau récapitule les intervalles entre une note donnée et les accords d’une tonalité.

Relation entre les notes d’une gamme et les accords de cette gamme (accords 3 sons)

 

Notes

Accords

do mi fa sol la si
C 1   3M   5    
Dm   1   3m   5  
Em     1   3m    5
F 5     1   3M  
G   5     1   3M
Am 3m   5     1  
Bdim   3m   5b      1
Les chiffres correspondent à l’intervalle entre la fondamentale de l’accord et la note de la mélodie (1=fondamentale, 3=tierce, 5=quinte).

M = tierce majeure (2 tons)
m = tierce mineure (1,5 ton)
5b = quinte diminuée (3 tons)

14 réponses

  1. Yeah ! C’est vrai que j’adore les jeux de mots (laids) et l’humour.
    J’ai donné des cours de guitare pendant pas mal d’années, ce qui m’a obligé à m’adapter sans cesse aux différents niveaux et motivations. Je suis content de voir qu’il en reste quelque chose ;-)
    Merci pour tes éloges dythirambiques. Ne t’inquiète pas, ça ne me fait pas enfler les chevilles, je prends ça comme un encouragement à continuer.

    Je ne résiste pas au plaisir de reproduire ici un texte de Mick Goodrick (publié dans Guitar Player), un de mes maîtres à penser en matière de pédagogie, plein d’humour (anglo-saxon) et que je n’ai jamais rencontré non plus.

    Mick Goodrick on teaching

    « I learn a lot from my students. Many people have the attitude that knowledge is a thing, like a hamburger. If I have a hamburger, and you’re hungry, then I have to decide whether I want to give you some, which means there won’t be as much for me. But information isn’t like that. If I tell you something you don’t know, I still have it. In addition, now that you have the information, I can get your reaction to it and see what you do with it that might be different. So I end up with more« .

    Voilà, tu me connais encore un peu mieux maintenant amigo

    A bientôt

    Jack

  2. Bonjour Jack,

    Eh bien oui mon post-scriptum était un trait d’humour car après avoir découvert ton Site, compte tenu de ses qualités (de fond comme de forme) et sa convivialité, j’avais ( et j’ai toujours) l’impression de m’adresser à un ami très compétent, attentif , patient et de plus altruiste, ce qui est assez rare;
    C’est pourquoi je me suis permis ce petit écart sans aucune ironie.

    Chaque fois que je lis tes explications, j’ai l’impression d’être très réceptif et de comprendre ce qui, avant, me passait largement au-dessus de la tête !! et c’est très fort.
    Musique et pédagogie sont donc, grâce à toi, en parfaite harmonie.

    Je vais arrêter là mes éloges pour ne pas trop faire souffrir ta modestie, mais j’ai encore quelques compliments sincères en réserve !!

    Bravo et encore merci

    Très cordialement

    Claude

  3. bonjour Claude,

    et merci pour les encouragements, ça fait toujours plaisir.
    Un sans faute pour ton harmonisation de la gamme mineure mélodique, bravo !!!
    Le post-scriptum c’est de l’humour ou je n’ai rien compris ??? Parfois, quand on rentre du boulot, on est un peu lent ;-)

    A bientôt

    Jack

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.