jackguitar

la guitare éclectrique de Jacques Vannet

Jack a dit...

L’empire du non-sens. L’art et la société technicienne

L’exemple de la musique est emblématique du processus de technicisation de l’art. L’homme moderne n’entend plus ni cigales ni tonnerre, mais des klaxons et des moteurs. De fait, la musique ne produit plus aujourd’hui d’émotions que par le moyen de signaux et de chocs. Jacques Ellul n’hésite pas à l’affirmer : pour lui, la musique moderne n’est pas de la musique mais du bruit, « comme un moteur qui pétarade », sans harmonie ni signification. Le walkman, que l’on adopte par peur d’écouter le silence et de se rencontrer soi-même, déverse une musique permanente, destructrice de relation humaine et créatrice de solitude. Les amateurs de rock sont noyés dans le bruit, perdant tout contrôle sur eux-mêmes, inhibant toute capacité de réflexion et toute volonté personnelle, détruisant leur personnalité. Avec les Rolling Stones, s’impose une « absence de musique au profit du bruit infernal ». Quant à la pop music, elle « est d’abord un produit de la technique », de sorte que la contestation qui se veut radicale s’avère en réalité tout à fait conforme au système technicien sans lequel elle ne peut exister. Enfin, l’apparition de la disco est la confirmation de « l’insignifiance glacée de l’hypnotisme technicien ».

Jacques Ellul (2007). Jacques Ellul, Une pensée en dialogue , Labor et Fides (coll. Le Champ éthique, n°48), p. 63-69

Jouer du jazz (2) ?

Les feuilles mortes / autumn leaves

Bon, maintenant, au travail !
Voici un standard, avec des paroles en français, c’est important pour le sens… Nous allons voir toutes les étapes pour maîtriser un standard de jazz et le travailler intelligemment, ce qui peut toujours être profitable à défaut d’être John Coltrane ;-)

Commencez d’abord par écouter la version d’Yves Montand par exemple, pour bien vous imprégner de l’ambiance nostalgique de cette chanson.

Voici les paroles, elles vous permettent de préciser le sens de cette chanson, c’est important sinon tous les morceaux seraient ramenés à des grilles d’accords…

Oh ! je voudrais tant que tu te souviennes
Des jours heureux où nous étions amis.
En ce temps-là la vie était plus belle,
Et le soleil plus brûlant qu’aujourd’hui.

Les feuilles mortes se ramassent à la pelle.
Tu vois, je n’ai pas oublié…
Les feuilles mortes se ramassent à la pelle,
Les souvenirs et les regrets aussi

Et le vent du nord les emporte
Dans la nuit froide de l’oubli.
Tu vois, je n’ai pas oublié
La chanson que tu me chantais.

Refrain :

C’est une chanson qui nous ressemble.
Toi, tu m’aimais et je t’aimais
Et nous vivions tous deux ensemble,
Toi qui m’aimais, moi qui t’aimais.
Mais la vie sépare ceux qui s’aiment,
Tout doucement, sans faire de bruit
Et la mer efface sur le sable
Les pas des amants désunis.

la grille

Remarque : pour improviser, on ne se sert que du refrain dont voici les accords en Sol mineur (tonalité courante pour ce morceau) :

| Cm7 | F7 | Bbmaj7 | Ebmaj7 | Am7b5 | D7 | Gm | % |
| Cm7 | F7 | Bbmaj7 | Ebmaj7 | Am7b5 | D7 | Gm | % |
| D7 | D7 | Gm | Gm |Cm7 | F7 | Bbmaj7 | Ebmaj7 |
| D7 | D7 | Gm C7 | Fm7 Bb7 | Ebmaj7 | D7 | Gm | % |

* commencez par mémoriser la grille en chantant les paroles. Choisissez un accompagnement simple avec une noire par temps.

7 réponses

  1. Il faudrait que tu ailles plutôt sur des sites consacrés aux débutants car j’ai peur que les articles que tu trouves ici soient un peu difficiles d’accès…
    merci encore de ta visite

  2. je suis débutants mais je bosse comme un acharné pour playing guitare i love it!!!!aidez moi a progresser jai pa dprof jsui seul et le jazz et le blues me passionne

  3. Merci Manu de partager.

    Un vieux proverbe dit « aide-toi et le ciel t’aidera » ;-). Alors, voici ma version :

    Dm7 E7 A7 Dm7 D7 Gm7 Em7b5 A7
    Dm Dm/C E7/B A7b9 Dm7 D7 Gm (m7 m6) Em7b5 A7#5 A7
    Dm (/C#) Dm7/C (/B) Bb7 A7 Gm C7 Fmaj7 Em7b5 Dm Bb7 A7

    * entre parenthèses les basses seules ou les notes de passage

    Et le morceau de référence http://www.youtube.com/watch?v=k01iqaiymPY

  4. Exact !!

    M. Yves Montand en intime, accompagné au piano, ça donne ceci :

    Em F#m7b5
    Oh, je voudrais tant que tu te souviennes
    B7 Em
    Des jours heureux où nous étions amis
    E7 Am
    En ce temps-là la vie était plus belle
    F#m7b5 (Am6 ou F#7) B7
    Et le soleil plus brûlant qu’aujourd’hui.

    Les feuilles mortes se ramassent à la pelle
    Tu vois, je n’ai pas oublié
    Les feuilles mortes se ramassent à la pelle
    Les souvenirs et les regrets aussi.

    Em Em/D# Em/D Em/C# CM7 B7
    Et le vent du Nord les emporte,
    Em Am D7 GM7
    Dans la nuit froide de l’oubli.
    F#m7b5 B7 Em
    Tu vois je n’ai pas oublié,
    C#6 B7
    La chanson que tu me chantais…

    Bon y’a quelques accords en plus… tant mieux ! Ca nous change un peu

    Bon courage à tous !

    Manu

  5. Si tu connais déjà si bien la grille rebattue du refrain, alors ça ne doit pas t’être très difficile de trouver le début qui est basé sur les mêmes accords ;-)

  6. Bonjour,

    J’aurais eu besoin de la grille du début des Feuilles mortes ! pas de cette grille que tout le monde a, rebattue à souhait ! mais toujours aussi agréable à chorusser. Merci d’avance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.