jackguitar

la guitare éclectrique de Jacques Vannet

Jack a dit...

Que signifie la musique ?

La musique signifie quelque chose en général sans jamais rien vouloir dire en particulier... Elle a ceci de commun avec la poésie et l'amour, et même avec le devoir : elle n'est pas faite pour qu'on en parle, elle est faite pour qu'on en fasse ; elle n'est pas faite pour être dite, mais pour être jouée... Non, la musique n'a pas été inventée pour qu'on parle de musique !

Vladimir Jankélévitch (1983). La Musique et l'Ineffable , Seuil

Power Chords

Ceux qui s'attendent à un article sur l'utilisation des power chords dans le hard-rock seront déçus, car il s'agit ici de présenter une installation sonore d'un jeune artiste contemporain : Saâdane Afif.

Le concept

Cette œuvre est fondée sur le travail d'André Cadere (1934-1978). Cet artiste est surtout connu pour ses bâtons formés d'anneaux de bois peint. De « simples » bâtons de bois avec des cercles de couleur, un peu comme sur les composants électroniques. Pour l'anecdote, Cadere s'est fait connaître par des actions consistant dans le squattage des expositions d'autres artistes, un peu à la manière d'un coucou. Il déposait discrètement un de ses bâtons colorés dans le coin d'une salle et il disparaissait. Ça a même provoqué un scandale lors d'un vernissage. Un travail assez énigmatique, exigeant, minimaliste aussi, sans concession au marché de l'art.

Cadere se promenait partout avec un bâton

Les cercles de couleur à la surface des bâtons ne sont pas disposés au hasard mais bien selon un code très précis, à propos duquel je n'entrerai pas dans les détails ici.

Cadere utilise un système de permutations mais sans que ça soit aussi rigoureux que la théorie mathématique. Voici l'exemple qu'il donne des permutations de 3 couleurs :

  • 1 2 3
  • 2 3 1
  • 3 1 2
  • 1 2 3

Vous pouvez constater par vous-mêmes qu'il en manque, qu'il y en a 2 identiques… Donc la rigueur que s'impose Cadere ne réside pas dans le fait de suivre à la lettre les permutations mathématiques mais dans les choix qu'il a faits de ne pas suivre la théorie et d'inclure des erreurs. A chaque chiffre est affectée une couleur. Cadere va très loin dans les conditions d'application des couleurs aux bâtons, dans l'ordre des couleurs etc.

les bâtons de Cadere
Quelques bâtons de Cadere

Power Chords

Saâdane Afif est un artiste qui aborde l'art comme un jeu. Il travaille avec tous les médiums : dessin, sculpture, photographie, installation, son, texte, etc. Ici, il a repris le principe des couleurs des bâtons de Cadere mais a remplacé les couleurs par des accords de guitare, les fameux power-chords… Il installe 11 guitares électriques sur des pieds avec un automatisme piloté par ordinateur, permettant de jouer un accord. Chaque guitare ne joue qu'un accord ( C C#m D Dm Em F F#m G A Am B ). Chaque guitare est jouée sur un combo Marshall.

En fait, ce que Saâdane Afif appelle power chords n'est en rien des power chords comme l'entendent les guitaristes. Il s'agit de barrés sur les 6 cordes (sauf le E en VIIème case). Toutes les cordes sont jouées. Pour lui, ces accords sont des money chords, ces accords joués sur les degrés fondamentaux d'une tonalité, et avec lesquels on peut harmoniser simplement une chanson… Sauf qu'ici, ces accords sont joués mécaniquement avec des durées uniformes et longues (une ronde par accord sur un tempo très lent). On assiste plutôt à une vision un peu désenchantée de ces fameux money chords servant de substrat aux tubes musicaux depuis des décennies.

Bien entendu, ceci n'est que mon interprétation personnelle de cette pièce, basée sur mon vécu, mes connaissances, etc. Vous pouvez tout-à-fait y voir bien d'autres choses. Il n'y a jamais qu'une seule lecture d'une œuvre d'art, et c'est là tout l'intérêt. Une œuvre n'est pas finie une fois réalisée par son créateur, peut-être même commence-t-elle seulement sa vie…

Exemple musical

Vous pouvez écouter un des "bâtons" de 3 couleurs de Cadere basé sur les permutations suivantes

  • 1 2 3
  • 2 3 1
  • 2 1 3
  • 1 2 3

Les "couleurs" sont

  1. Sol majeur
  2. Do majeur
  3. Ré mineur

Et la partition pour finir (le tempo est très bas, 50 à la noire environ)

Saadane Afif baton de 3 couleurs

Voici maintenant les vues des 3 guitares qui réalisent les accords de la partition dans l'installation.

Remarquez le mécanisme de production du son à l'aide d'un disque de plexiglas transparent qui tourne à une certaine vitesse et qui produit le son une fois par tour (on a ici une bonne illustration de la fréquence en musique = nombre de périodes par seconde)

Et une vue générale de l'installation

power-chords-saadane-afif

Références

Quelques liens pour poursuivre la réflexion

Saâdane Afif sur wikipediaLa biographie de Saâdane AfifExposition "Lyrics" au Palais de Tokyo

Les illustrations de l'installation Power Chords sont tirées du catalogue de l'exposition édité aux Presses du Réel (malheureusement épuisé)

 

 

4 réponses

  1. Bonjour Jack, pouvons nous nous rencontrer ? Je continue à tirer des bords entre arts plastiques et contre-performances scéniques
    bien amicalement
    karine BIZIEN

  2. Bonjour ,

    Ben moi aussi je travaille à partir du travail de CADERE .

    Karine BIZIEN
    Docteur en arts plastiques et sciences de l’art , option arts Plastiques .
    Paris 1 Panthéon Sorbonne . 2011 .
    L’intrusion dans des territoires : une pratique artistique ?
    9 rue de Penvern 22500 Paimpol
    02 96 55 15 34

    Cordialement .

    1. Bonjour Karine,

      Faites-vous aussi un travail sonore en lien avec le travail de Cadere ? Si oui, auriez-vous un lien vers votre travail ?
      Merci pour votre visite

      Cordialement,

      Jack

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.