jackguitar

la guitare éclectrique de Jacques Vannet

Jack a dit...

Ne nous brouillez pas l’esprit…

Regardez les notations des pièces pour piano de Stockhausen, de Boulez dans la Première et la Deuxième Sonate ; elles vous brouillent l'esprit. Cela devient impossible de jouer cela avec une parfaite acuité.

Earle Brown (2010). De Vive voix , Minerve

Accords de dominante altérés

de nouvelles idées pour les accords de septième

Marre de jouer toujours la même chose contre un accord de septième ? Voici quelques idées qui vous amèneront petit à petit sur les traces de John Scofield… Partons d'un exemple simple : C7b9

Voici son développement :

C7b9

Le deuxième accord n'est autre que Edim7. Voici tous les renversements de cet accord diminué :

le développement de C7b9

On va maintenant enrichir ces accords. Au moins trois possibilités s'offrent à nous

  1. monter la première voix d'un ton voix 1
  2. monter la deuxième voix d'un ton accords altérés
  3. monter les deux voix ensemble d'un ton accords altérés

Si vous examinez attentivement cette série d'arpèges, vous pouvez constater que nous avons à l'intérieur de ces arpèges des triades majeures et mineures. Il s'ensuit qu'il sera très judicieux de jouer ces triades contre une harmonie en C7 altéré. Le son est assez proche de ce que peut faire le guitariste John Scofield par exemple.

Résumé des possibilités

Contre un accord C7 altéré, nous pouvons jouer les triades suivantes :

  1. triades majeures C Eb Gb A
  2. triades mineures Cm Ebm Gbm Am

astuce : les triades majeures et mineures sont toutes situées à une tierce mineure de distance Voici 2 exemples utilisant ces possibilités : plan altéré

sur le premier accord altéré, on joue une triade de La majeure, sur le deuxième une triade de Mib majeure

Conclusion

Ne vous arrêtez pas seulement aux accords vus ici. Essayez avec d'autres renversements ou extensions de l'accord de départ, l'accord de septième en jazz, est certainement celui qui se prête le plus à toutes les "fantaisies".

6 réponses

  1. bonjour jack
    j’essaie d’étudier ce sujet et je me pose une question : pourquoi monter les voix de nos arpèges diminués ? est-ce qu’on le fait « comme ça », de façon totalement arbitraire ou bien cela correspond-il à une règle de l’harmonie ?
    sinon, pour la petite grille, le second C7alt ne verrait-il pas plutôt un sol que le fa dans la partition ?
    et biensur un grand merci pour tes cours formidables!

    1. Bonjour Scofield… (honoré de votre visite lol…)
      On monte d’un ton (ou on descend d’un demi) pour suivre les notes de la gamme diminuée (ton/demi-ton etc.)
      Concernant le fa de la dernière mesure, il s’agit d’une approche chromatique de la note cible (le Mi tierce de l’accord) avec un demi-ton chromatique au-dessus, suivi d’un demi-ton chromatique en-dessous (histoire de bien faire désirer la note qui va nous donner le repos).
      En espérant avoir été clair
      Merci encore de ta visite et de ton compliment
      Musicalement
      Jack

  2. SALUT jack; comme j’aimerai avoir un prof comme toi!
    JE DONNE moi même des cours de guitare à mes qqes élèves ça fait 4 ans que je fait ça et je peux te dire que ce n’est pas toujours facile pour moi d’expliquer certaines choses (théoriques) surtout quand il s’agit de l’harmonie.j’ai tout plaqué, pour devenir  » prof de gratte à domicile » . Pendant 1 an je suis allé au CMA de valenciennes (j’habite en normandie près de rouen) au centre des musiques actuelles :école de musique pour adultes , j’ai appris beaucoup de choses mais pas assez pour être vraiment à l’aise, par moments lorsque l’on doit aborder la théorie musicale et des questions sur l’harmonie bah des fois ça craint si je peux m’exprimer ainsi.J’ai 48 ans j’ai commencé la guitare vers 15 ans et de9 à 14 ans j’ai fait du piano au conservatoire . je m’aperçoie que l’on ne devient pas prof de guitare aguerrit du jour au lendemain .D’autant plus que j’ai appris tout seul.
    pas toujours facile de meubler une heure de cours ,ma question est comment accrocher l’élève pendant une année et de pouvoir le garder l’année suivante cette année j’en ai perdu 4 que j’avais à plein temps (1 heure / semaine)un d’eux à changé de lycée mais je me pose la question pour les 3 autres ais je été à la hauteur,,,? manque de pédagogie ? mes cours sont ils intéressants,?
    Alors Jack ma question est , t’aurai pas une méthode pour pouvoir capter tous ces gens et de me sentir plus à l’aise quand je donne mes cours ?
    Pourtant je suis une personne très patiente mais ça ne suffit pas…

    FREDO et merci pour ton site que j’ai découvert il y a 4 ans c’est du top !…

    1. Salut Fred,

      Et merci de tes gentilles paroles. Désolé de ne pas pouvoir être ton prof, je ne donne plus de cours, à part aux Beaux-Arts. Où les étudiants ne sont pas toujours aussi demandeurs que toi… C’est comme ça la vie… Pour certaines personnes, tu es génial et pour d’autres, tu les laisses indifférents ;-) 
      Comme tu le devines peut-être, je viens de répondre à ta question, sans en avoir l’air ;-) Je n’ai donc pas de méthode miracle pour intéresser des élèves venus de leur plein gré et que tu laisses indifférents… Moi aussi, j’ai eu des élèves avec qui ça ne fonctionnait pas… C’est comme ça, on peut pas plaire à tout le monde ;-)

      Après, on pourrait m’objecter un tas de choses : le prof incompétent, qui sent mauvais, trop cher, jamais à l’heure, etc. Mais pour ces paramètres, objectivement, te concernant, je ne peux pas me prononcer ;-)

      Merci à toi Fred et au plaisir d’échanger encore (tu peux utiliser le formulaire pour des choses plus perso).

      Salutations guitaristiques,

      Jack

  3. D’abord merci pour tout ce que tu fais, et merci à tous pour vos commentaires.

    Plusieurs questions:

    Un C7 altéré est-il forcément un C7b9 ?
    Qu’est-ce que tu entends par première et deuxième voix ?

    1. merci à toi Julio

      Un accord altéré est un accord de dominante avec la 5 et/ou la 9ème qui sont augmentées ou diminuées.
      Exemples : C7b9 C7#9 C7b5 C7#5 C7b5b9 C7b5#9 etc. Je pense que tu as compris ;-)

      La première voix est la note la plus aigüe et la deuxième est celle qui suit dans le grave. Exemple : dans un accord sur les 6 cordes, la première voix est sur la première corde (la petite corde) et la deuxième voix est sur la deuxième corde.

      Cette façon de parler en voix vient de la musique polyphonique vocale où chaque mélodie était confiée à une voix (basse, ténor, alto et soprano)

      A+

      Jack

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.