jackguitar

la guitare éclectrique de Jacques Vannet

Jack a dit...

Qu’est-ce que la musique ?

Tout corps sonore mis en œuvre par un compositeur est un instrument de musique.

Hector Berlioz (1844). Grand traité d'instrumentation et d'orchestration modernes , Schonenberger, p. 2

Le développement des accords

Développement, usage et enrichissement des accords (1)

Cet article est le premier d’une série consacrée aux accords et à l’enrichissement de ceux-ci. Ces articles concernent plutôt l’harmonie de jazz mais peuvent aussi être utiles à tous ceux qui harmonisent ou arrangent des chansons.

Dans ce premier article, nous examinerons le développement de chaque famille d’accord usuel.

Rappel sur les accords et les triades

En harmonie classique, un accord est produit par l’émission simultanée d’au moins trois notes. En jazz, un accord de 3 sons est appelée triade.

Les accords à l’état fondamental sont produits par empilage de tierces majeures (2 tons) ou mineures (1,5 ton).

Il existe 4 types de triades :

  1. triade majeure : 3M + 3m
  2. triade mineure : 3m + 3M
  3. triade diminuée : 3m + 3m
  4. triade augmentée : 3M + 3M

Développement des accords

1) les accords de septième majeure

développement de Cmaj7

Le développement de cet accord est le suivant : 3M + 3m + 3M + 3m etc. à l’infini. Donc, en théorie, on peut tout jouer sur cet accord (réécouter Coltrane), mais plus on s’éloigne de l’arpège de base, plus ce sera dissonant.

2) les accords de septième mineure

développement d’un accord m7

Le développement de cet accord est l’inverse de l’accord majeur : 3m 3M 3m 3M etc…

3) les accords de septième

développement d’un accord de septième

Contrairement aux 2 accords précédents, cet accord a un développement « fini » : 3M + 3m + 3m + 3M + 3M + 3m + 3m

L’accord de septième est l’accord du jazz par excellence. Son usage est varié, on peut même le retrouver sur tous les degrés…

4) les accords de 7ème diminuée

Son développement est constitué d’une succession de tierces mineures, donc il n’en existe que 3 différents.
3m + 3m + 3m + 3m (Do Mib Fa# La Do)

5) les accords de quinte augmentée

Son développement est constitué d’une succession de tierces majeures, donc il n’en existe que 4 différents.
3M + 3M + 3M (Do Mi Sol# Do)

La suite de cet article

5 réponses

  1. Bonjour,

    Juste une petite remarque à propos de l'accord de septième diminué. En effet, l'intervalle entre Mib et Fa# est une seconde augmentée, en respectant les successions de "TIERCES" il serait plus juste de noter DO-Mib-Solb-Sibb. Dans ce cas de figure les successions de tierces sont visibles et la setième (Si) est bien diminuée le la étant une sixte majeure. Ce qui n'enlève rien à la qualité de votre site que je trouve très clair…

    Dominique. 

     

  2. Bonjour,
    merci pour votre site
    une question cependant je ne comprends pas la notion de developpement a l’infini concernant les accords M7
    merci

    1. Bonjour Steph
      et merci de votre intérêt pour mon site.

      Concernant la notion de développement infini, ça n’est pas infini mais ça fait un très grand cycle avant de retomber sur, son point de départ par opposition à l’accord de dominante par exemple.
      Pour un Cmaj7, on aura :
      C E G B D F# A C# E G# B Eb Gb Bb Db F Ab C Eb G Bb D F A
      et voilà la boucle est bouclée ;-)
      Si tu es observateur, tu remarqueras qu’à la guitare tu n’as qu’à déplacer des arpèges de Maj7 d’un ton sur le manche ;-) Regroupe les notes ci-dessus 4 par 4

      A bientôt

      Jack

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.