Faut-il connaître ses gammes ?

Les doigts sont plus rapides que la tête

En tant que musiciens, notre but est de traduire ce qu’on a dans la tête sur le manche de notre guitare…

Comment travailler

D’abord, avant toutes choses, il faut s’imprégner de musique à travers l’écoute des grands musiciens, pas forcément pour les copier note à note, mais pour s’en inspirer. Ensuite, on doit travailler gammes et arpèges pour discipliner nos doigts et acquérir une certaine habileté technique. Finalement, nous devons jouer les choses fabuleuses que nous imaginons sur l’instrument dans la seconde qui suit…

Je joue plus vite que ma tête

Durant les années où je donnais des cours, j’ai constaté bien souvent que les doigts de mes élèves allaient beaucoup plus vite que leur pensée ;-) Je leur faisais parfois faire le petit exercice suivant : on se place en 5ème position avec la gamme pentatonique mineure de La. C’est le genre de gamme et de doigté que tous les élèves connaissent. Je leur tournais le dos et je jouais une petite phrase de 5 notes avec un rythme simple. Le but était de reproduire ma phrase (notes et rythme). J’ai souvent été surpris de voir de très bons élèves très mauvais à ce petit jeu…

Moralité : la plupart des guitaristes n’entendent pas ce qu’ils jouent !

Connexion entre les oreilles et les doigts

Il y a 2 trucs à faire pour éviter ceci :

  1. Connaître ou sentir ce que nous entendons.
    Je veux dire par là qu’il faut connaître la relation qu’il y a entre une note donnée et un accord ainsi qu’entre une note et les autres… Par exemple, quand on entend un Si sur un accord de G7, nous devrions savoir ou sentir que c’est une tierce majeure, 2 tons au-dessus de la tonique Sol. Je dis « sentir » parce qu’il y a des musiciens qui ne connaissent pas le nom des notes, mais qui les entendent très bien (J’imagine que ça devait être le cas de Hendrix ou Django…). Connaître le nom est un plus quand même, si vous souhaitez avoir un brillant avenir en tant que musicien ;-)
  2. Savoir où sont ces notes ou ces sons sur le manche de la guitare.
    Les bons guitaristes connaissent leur manche instinctivement. Ils savent comment la note va sonner avant de la jouer. C’est même pour ça qu’ils la choisissent d’ailleurs ;-)

Au boulot ;-)

21 commentaires »

  1. Angel a dit

    Merci beaucoup, il me fallais des directives précises pour que je puisse me faire un programme.

    La volonté, j’ai donc y’a plus qu’à !!! Maintenant, j’ai expérimenté un peu mon oreille et c’est pas fameux, je tombe quasiment jamais sur l’intervalle, toujours un demi ton au dessus ou en dessous. Ou le plus dur encore, c’est trouver la tonalité… Bon j’ai du boulot c’est parti et à bientôt.

    Merci encore ;)

  2. Angel a dit

    Merci beaucoup, pour tout les précieux conseils et coup de pouce ;)

    Ca fais longtemps que je connais et parcours le site et j’y reviens souvent pour m’imprégner encore une fois de tout ça :).

    Merci encore.

    J’ai une question aussi pour ce qui est de « sentir » les notes. J’imagine que c’est ça que j’essaye de toucher depuis si longtemps; c’est le truc qui feras que je pourrais enfin exprimer quelque chose dans les impros ou tout simplement retranscrire un morceau, j’en suis sûr. Mais justement alors comment on fais pour mieux sentir ces relations (qui sont en fait les intervalles c’est ça ?). C’est la fameuse histoire d’entrainement de l’oreille ? Comment on fais donc pour arriver à ce résultats ?

    @+ En espérant profité encore de ton savoir sur ce site pendant longtemps :D

    • Jack a dit

      Bonjour Angel,

      et merci pour tes gentilles paroles. Je peux te faire une réponse rapide à ta question : travail, travail, travail !
      En théorie ça donne ça :

      • connaitre par cœur les notes qui constituent les triades majeures et mineures de tous les accords. Ajouter ensuite les septièmes
      • pouvoir jouer ces triades partout sur le manche
      • connaitre les principales gammes dans tous les tons
      • improviser sur n’importe quelle grille d’accords avec les gammes en privilégiant les notes des triades

      Pour entendre, il faut d’abord écouter… Facile à dire mais pas facile à réaliser ;-)

      Bon courage, à bientôt

      Jack

  3. Costa a dit

    bonjour mister jack,
    en parlant de gamme, j’ai toujours appris la guitare en autodidacte et avais commencé a faire mes solo à l’oreille jusqu’a écrire mes shéma de gamme perso qui devais ressembler en gros à la gamme majeur ^^ enfin bref le temps passant j’ai fini par me plonger dans la vrai théorie par le biais du net et d’ami qui me dise souvent d’aileur que je fait un peu les chose à l’envers eu qui ont appris la théorie puis tenté d’etre créatif et moi qui crée et m’interesse par apres au base théorique qui compose ma création, je n’arive d’ailleur jamais à savoir quelle genre musicale je fait mais peu importe je m’égare, avec le temps en plus de m’inspirer des musicien que j’aime et de ce qui me plait à l’oreille j’ai commencer à essayer d’enrichir mes construction en étudiant les gammes et les harmonisation de celle-ci ce qui m’a offert une palette beaucoup plus large dans la quelle piocher autant pour mes suite rhytmique d’accord que mes solo, la musique c’est magique et plus j’avance plus je découvre un univers vaste et riche et plus je m’ouvre a différent style musicaux, mais j’ai encore bien des lacunes par exemple
    je test parfois des suite d’accord flirtant avec l’harmonie de différente gamme comme la mineur, mineur harmonique, mineur mélodique sur les quelle je m’amuse vraiment bien en solo en passant de mélodie usant les arpège de chaque accord au différente gamme, mais j’en veux toujours plus et je commence à m’interesser au différent mode de chaque gamme mais la ça devien plus compliqué pour moi car pour une tonalité donné c’est mode me parraisse en donner une autre c’est d’ailleur le cas puisque certaine que j’ai regarder les note corresponde par exemple à la gamme majeur d’une autre tonalité enfin bref peut-tu m’éclairer sur ces différent mode et leur integration dans la musique, comment l’utilise-t-on peut etre aura-tu des exemple musicaux ou ont les emploient, car la ou une gamme majeur passe partout un autre mode c’est particulier sont-il destiné à etre joué avec parcimonie à certain moment bien précis ou à accompagner une suite harmonique bien spécifique peut etre certaine chose m’échappe et je ne demande qu’a apprendre

    • Jack a dit

      Ah ben je pars qq jours en vacances et voilà que les commentaires affluent ;-)

      Si ça peut te rassurer, tu peux toujours apprendre la théorie et la technique mais la créativité c’est plus dur, pour ne pas dire impossible. C’est plus un état d’esprit qu’une technique d’ailleurs.
      Maintenant, le souci avec les autodidactes (dont j’ai fait partie longtemps…), c’est quand ils veulent comprendre ;-) Puisque tu as tout appris empiriquement, en testant, en ne jouant que ce qui te plaît, très bien ! Mais après, pour faire autre chose, c’est plus dur, pour ne pas dire impossible… Il y a au moins une chose qu’on apprend quand on n’est pas autodidacte c’est à travailler des morceaux et des exercices qui ne nous plaisent pas ! Mais que le prof nous demande de savoir pour préparer notre évolution future.

      Ceci étant dit, mais je pense que ça vient de ta façon de travailler très personnelle, je ne comprends rien à ce que tu me demandes ;-)

      Es-tu sûr d’avoir besoin de nouveaux « modes » ? Pourquoi est-ce que tu ne continuerais pas à travailler comme tu l’as fait jusqu’à présent ? Souhaites-tu atteindre un objectif qui te semble hors de protée (sans jeu de mots) ? Si oui, lequel ?

      Merci de ta visite et de tes commentaires en tous cas

      Jack

      • Costa a dit

        oui je souhaite tjs atteindre des objectif hors de ma portée, lequel je dirais celui d’en avoir toujours mais là tu va me dire que ça t’avance pas beaucoup, non plus précisément je joue depuis un moment en abordant tjs gamme penta, majeur, mineur, harmonique, mélodique en m’autorisant quelque note out au filing de temps en temps des gamme qui donne matière à explorer et j’ai déja pu faire plein e chose avec ça jusqu’au jour ou je me suis rappelé qu’il y en à plein d’autre et qu’en plus celle que j’utilise offre différent mode au nom bizare que je n’ai pas abordé comme pour la gamme majeur dorien, phrygien, lydien ( d’ou est-ce qui sorte ces noms) ainsi que d’autre similaire pour les gamme mineur harmonique et mélodique alors me suis dit faut que je les essaye aussi mais la ou la gamme majeure passe sur un morceaux de musique au hasard les autre mode me semblais trop dissonnant au point que je me dise c’est quoi le problemme, tien je vais demander a jack ces quoi ce bidule, ou des exemple musicaux là ou ces gamme sont utilisé
        puis depuis en les jouant ça passe de mieux en mieux à croire que mon oreille s’était trop habituer à mes sonnorité de gamme habituel à force de les jouer sur tout et n’importe quoi mais c’est peut etre aussi que ces mode doive etre adapté sur une suite harmonique plus adéquat, c’est vrai qu’a force de chercher par moi même, je n’ai pas l’avis des personne compétente ni la manière aproprié classic d’aborder de nouvelle chose, j’ai essayé un prof de guitare il y à quelque année il m’a dit je peux pas t’apprendre grand chose continue à jouer et à rencontrer des musiciens on à joué ensemble quelque truc ou on improvisais chacun son tours c’était peut etre pas le meilleur prof ou alors sont jugement peut etre une bonne logique en se qui me concerne, bref jack je m’éparpille toujours quand je te parle mais j’aime bien ton site il me fait me rappeler certaine chose à travailler et j’aime bien aussi quand tu détaille les approche jazz ou autre, c’est tres instructif de voir la construction merci

      • Costa a dit

        hi jack, pourquoi à ma demande d’éclaircissement sur les mode ne m’as-tu pas simplement rappeler que chaque mode correspondais à un degré de la gamme,
        c’est vrai que mon blabla est parfois confus et ma façon d’aborder la musique peu académique et par concéquant qu’il n’est pas tjs facile de cerner ce que je connais ou non, et le pire c’est que souvent je crois découvrir avec la théorie une chose nouvelle et je me rend compte que je l’appliquais déja dans ma pratique musicale sans le savoir en expérimentant au feeling
        exemple:
        je fais un solo sur une compo en Do après moulte expérimention j’en vien en plus de me balader sur mon manche dans la gamme de do à rajouté quelque note qui me plaise a repartir sur les position d’arpège de l’accord qui se joue en ce moment puis en testant d’autre tonalité de gamme je me rend compte qu’elle passe bien la gamme mineur de Sol sur cette accord Dm7, mais je ne visualise pas vraiment les liens, en fait maintenant je me rend compte que c’était tout simplement le mode dorien de la gamme de Do qui à un lien directe avec l’accord du 2e degré de la gamme majeur, c’est fou de découvrir des chose pareil lol même si ça ne m’apporte pas vraiment de chose nouvelle à expérimenter dans mon jeux je vois mieux les liens, le fait de comprendre pourra me guider plus rapidement sur des chose à essayer pour varier mon solo au lieu d’expérimenter au hasard, je commence à comprendre ce prof qui m’a pas donné cours mais qui m’a plutôt invité à continuer de jouer et rencontrer d’autre musicien, moi qui me disais ces dernier temps de chercher dans la théorie de quoi enrichir mon jeux, je fini souvent par me rendre compte qu’il est déja assez riche, je veux pas dire par là que je suis déja un génie de la guitare ^^ je devrais peut être me mettre à sculpter maintenant retravailler des nouvelle rythmiques plus poussé des polyrythmes des phrasé de nouvelle technique et sonorité àmélioré la qualité quoi, qu’est-ce que tu en penses?
        je m’interessais au substition d’accord dernièrement et à la technique de Pat martino et j’ai bien remarqué que tu m’orientais ailleur que sur les question théorique, d’ailleur quand j’analyse mes compos je faisais déja des substitution je créais et résolvais bien mes tension et faisais des accord que je connaissais pas et qu’a ma manière j’aborde ma propre technique à la pat martino de ramener les chose comme tu le disais en terrain connu comme Do mode dorien en gamme Gm c’est marrant de me rendre compte de tout ça avec le temps et regarder ce que je fais avec un nouvel oeuil ah là là jack je crois que je t’ai encore écris un roman et raconté ma vie, j’espère que ça te dérange pas au moins et encore je t’ai dispenser de mes délire poétique et phylosophique en cadence et en rimes,… bon je me tais car la musique c’est aussi l’art des silences

        • HateCrew a dit

          Je crois que Costa devrait plutôt apprendre à résumer ses pensées et aller droit au but à la place de raconter toute sa vie. ^^’
          J’ai lu une partie de son long blabla et c’est vraiment pas très clair… Il faut savoir ce que l’on veut dans la vie!

          • Costa a dit

            charmante réponse, a aucune question, merci de te soucier du sens de ma vie, mais je pense malheureusement que tu n’a rien a m’apprendre

  4. Jack a dit

    Salut Daniel,

    vas-y tranquille hein ! Pas de crispations de la main droite (sur le manche puisque tu es gaucher), sinon c’est la crampe assurée, puis la tendinite, puis le cancer du bras ;-)
    Bon, le fait d’être gaucher, ça me paraît quand même pas un gros handicap quand je pense à Hendrix par exemple… Pas de crispations de la main gauche non plus ! Pas de crispations du tout d’ailleurs !!!
    Détends-toi et fais de la musique.

    Bon courage,

    Jack

  5. Daniel a dit

    Salut mec, bon, je commence une initiation (en groupe) à la guitare ….. classique, car les cordes sont un peu plus faciles d’utilisation. Avec tous ces inconvénients (je suis gaucher), en plus de mon age, 56 ans, je n’ai jamais joué que du saxo alto.

    Mais bon sang ça me plait bien, sauf que pour le moment, je sort des son pas très clairS du fait de la mauvaise position de mes doigts : ça couine, ça vibre. Le seul aspect positif c’est que j’ai mémorisé les accords et que je m’éclate.

    Encouragez moi car je doute déjà

Laisser un commentaire

technique

La technique bien pensée doit permettre l’expression de la personnalité du musicien

Le blues en Mi : du rock au jazz

Joe Pass : le maître du phrasé jazz

Le blues en Mi, tous les guitaristes de la Terre le connaissent. Les 12 mesures à temps ternaire, la penta en première position, les solos qui durent des heures… Il serait peut-être temps de se renouveler un peu non ? Justement, je vous propose d'étudier le blues de jazz en Mi.

Lire la suite de Le blues en Mi : du rock au jazz

Musique répétitive à la guitare

Phil Glass & Steve Reich les pères de la musique minimaliste

Phil Glass & Steve Reich

Aujourd'hui, je vous propose un travail sur la musique minimaliste américaine (souvent appelée musique répétitive) et son adaptation à la guitare.
Ce travail nous servira à trouver des solutions musicales et créatives à des problèmes techniques (doigtés). Ces morceaux n'ont pas été écrits pour la guitare à l'origine, il faudra donc les adapter.

Lire la suite de Musique répétitive à la guitare

Pratiquer un instrument sans instrument…

Vous n’avez pas votre guitare avec vous et vous pensez ne pas pouvoir pratiquer ?

Lire la suite de Pratiquer un instrument sans instrument…

Musique latine à la guitare [3]

2 mesures de samba

Dans cet article nous allons nous frotter un peu aux rythmes de samba…

Lire la suite de Musique latine à la guitare [3]

Musique latine à la guitare [2]

La milonga

Dans ce deuxième volet, nous étudierons un petit rythme bien sympathique : la milonga. La milonga est une danse d'Amérique du Sud basée sur le tango. Elle a un rythme caractéristique à la basse que nous avons déjà rencontré dans le premier chapitre, la division 3:3:2 écrite ici en double-croches. Les exemples ci-après servent à l'accompagnement de chansons.

Lire la suite de Musique latine à la guitare [2]

Musique latine à la guitare [1]

Ce mois-ci, le premier article d'une série consacrée à la musique latine, pas celle qu'on peut entendre le dimanche à l'office, mais plutôt celle qui provient d'Amérique du Sud. C'est une étude essentiellement technique et je ne reviendrai pas ici sur les aspects historiques et autres.

Cliquez sur les partitions pour entendre le fichier MIDI de l'extrait

Lire la suite de Musique latine à la guitare [1]

les polyrythmes à la guitare

Un polyrythme, on pourrait définir ça comme la superposition de plusieurs rythmes. Ca n'est pas seulement ça, c'est souvent la superposition de plusieurs mètres…

Lire la suite de les polyrythmes à la guitare

les mesures asymétriques à la guitare

définition de la mesure asymétrique

Une mesure asymétrique est une mesure dont le numérateur n’est pas un multiple de 2 ou 3. Cette première définition n’est pas entièrement exacte car nous pouvons aussi avoir une mesure en 9/8 avec une division des temps 2 2 2 3, ce qui ne donne plus une mesure ternaire comme le 9/8 traditionnel à 3 temps ternaires.

Lire la suite de les mesures asymétriques à la guitare

Indépendance des mains, indépendance de l’esprit ?

Voici des exercices pour travailler l'indépendance des mains. Ce sont parfois des exercices que j'ai trouvés dans des magazines jadis * mais comme je ne les ai plus, je vous les livre de mémoire. Bon courage.

Lire la suite de Indépendance des mains, indépendance de l’esprit ?

travail des intervalles à la guitare

endormir un bébé sur une corde…

Comme je me trouve à nouveau papa d’un petit garçon d’un an, j’ai repris ma guitare pour jouer quelques airs pour endormir les tout-petits, encore une occasion de travailler quelque chose…Lire la suite de travail des intervalles à la guitare

Riffs de guitare

Le riff est l’essence même de la pop et du rock. C’est la petite phrase, entendue une seule fois, et qui reste à jamais dans la tête… Tout d’abord, il convient de faire un distinguo entre riff et thème.

Lire la suite de Riffs de guitare

Patterns (2)

Le retour des patterns

Les patterns sont de retour ;-)
Après un premier article expliquant ce qu’était un pattern, voici une sorte de suite montrant quelques usages.Lire la suite de Patterns (2)

La gamme mineure mélodique

le son du jazz ?

Dans cet article, nous étudierons la gamme mineure mélodique, souvent appelée gamme mineure jazz, et ses implications dans l’improvisation.Lire la suite de La gamme mineure mélodique

Les appoggiatures

les appoggiatures et leur utilisation

Les appoggiatures dans l’improvisation et quelques applications sur la guitareLire la suite de Les appoggiatures

Linear Expressions (Pat Martino)

approcher le jeu de Pat Martino

Je vais commenter ici le bouquin de Pat Martino « Linear Expressions » (REH Publications) qui offre une voie intéressante pour l’improvisation de jazz.Lire la suite de Linear Expressions (Pat Martino)

Patterns

le travail des patterns

Tout guitariste a naturellement tendance à déplacer sur le manche un plan appris. Ce faisant, il utilise le principe des patterns sans le savoir…Lire la suite de Patterns

La manière de travailler

10 points à garder à l’esprit quand on travaille la guitare (ou un instrument de musique)Lire la suite de La manière de travailler

La technique guitaristique

Je ne vais pas dans cet article écrire une méthode de guitare de plus, il y en a déjà tellement. Je vous présenterai plutôt mes idées sur l’instrument et des conseils pour aller plus loin dans l’exploration de la guitare.

Pour dominer la guitare, nous devons d’abord nous soumettre !
Lire la suite de La technique guitaristique

Travail de la modulation

changer de gamme à la guitare

Le travail de la modulation est essentiel dans le jazz et demande une bonne maîtrise de l’instrument pour pouvoir être utilisé efficacementLire la suite de Travail de la modulation

Améliorer son jeu à la guitare

explorer de nouveaux horizons

Vous manquez d’idées à la guitare? Vous avez l’impression de faire toujours la même chose, les mêmes plans, les mêmes impros, alors cet article va peut-être vous aider. Voici quelques idées et méthodes pour se renouveler.
Lire la suite de Améliorer son jeu à la guitare