Faut-il connaître la musique pour être un bon musicien ?

Certes, la théorie ne fera pas de vous un bon musicien, mais si vous êtes bon musicien, elle vous permettra de développer au maximum votre talent.

Si vous souhaitez changer vos habitudes, l’étude de la théorie musicale pourrait vous donner quelques pistes. J’ai souvent entendu dire que Jimi Hendrix, musicien doué naturellement, était frustré à la fin de sa vie, qu’il aurait voulu jouer du jazz par exemple, et Django Reinhardt était aussi très ému par la musique classique que lui jouait Segovia par exemple.

Voici deux exemples de génies musicaux qui auraient souhaité développer leur immense talent mais qui ne disposaient que de connaissances musicales limitées. Humblement – j’adore ces musiciens -, il me semble que pour la majorité d’entre nous qui ne sommes pas des génies, la théorie peut s’avérer indispensable pour évoluer.

La musique n’a pas de règles strictes, à proprement parler, pour vous dire ce que vous devriez faire ou ne pas faire. La théorie musicale analyse et théorise a posteriori sur les usages de la musique. Elle vous dira quels sont les concepts musicaux qui ont fonctionné jusqu’à présent, éventuellement en expliquant pourquoi, et vous donnera des lignes directrices pour votre usage personnel.

Suivre ou ne pas suivre ces recommendations sera toujours laissé à votre appréciation, mais si vous suivez les usages, vous produirez une musique de bon aloi et c’est déjà ça ;-)

Ennui ?

Tout ceci peut vous paraître bien ennuyeux, vous me rétorquerez que les génies ne suivent pas des règles préétablies, mais qu’ils suivent plutôt ce que leur dicte leur talent. Ceci est vrai mais suppose quand même que vous soyiez un génie !!!

L’imagination, le goût de l’expérimentation, la curiosité, une bonne oreille sont requis pour devenir un grand musicien, mais connaître les bases peut vous éviter de réinventer la roue ou de vous fourvoyer dans une impasse.

Expliquer pourquoi

Jusqu’à maintenant, vous avez travaillé votre instrument comme un forcené, ingurgitant des tas de bouquins, vidéos, sites web… qui vous expliquent le comment de la chose, ce qui est la partie la plus facile à expliquer, parce que ça concerne la technique. Expliquer le pourquoi des choses est une toute autre entreprise ;-)
Si vous êtes intéressés par cet aspect, alors vous devez étudier la théorie et les concepts musicaux fondamentaux. Les accords et les gammes ne seront plus des séries de chiffres et des images que votre cerveau photocopie pour les mémoriser, vous apprendrez à les construire par vous-mêmes, vous comprendrez leur relation aux autres objets musicaux, vous serez même capables d’inventer de nouvelles choses…

Pour les guitaristes

La lecture de tablatures est pratique quand vous voulez comprendre « comment faire » (bien qu’on soit un peu dépendant du doigté d’un autre qui n’est pas le musicien qui a joué le morceau…). La lecture des partitions est plus difficile de prime abord, et les guitaristes sont en général de piètres lecteurs, voire pas du tout ;-)
Mais le système avec tablatures est un descriptif technique et pas musical ! Il ne décrit pas la musique, ce qui rend la compréhension de concepts musicaux difficile voire impossible…

Je ne prétends pas que vous deviez devenir un lecteur à vue de très haut niveau, mais que vous soyiez capable de déchiffrer une partition à votre rythme et d’en comprendre les usages.

Si vous acheter des livres de théorie, ils ne sont pas écrits spécialement pour guitare et ne contiendrons pas de tablatures, mais des portées en clé de Fa et de Sol. La notation traditionnelle est un langage universel, indépendant des instruments. La notation traditionnelle vous donne aussi accès à tout le répertoire des pièces écrites pour d’autres instruments que la guitare, ce qui est très enrichissant.

Par quoi faut-il commencer ?

D’abord, je dirais savoir lire en clé de Sol et de Fa, avec les principales figures rythmiques. Ne vous découragez pas trop vite, ceci est un travail à développer sur un an au moins…

7 commentaires »

  1. Fred a dit

    he, merci encore pour toute l’aide apporté je file vite le cherche !! :)

  2. Fred a dit

    merci je l’utilise biensur …

    j’imagine puisque je joue de la guitare que je préfère donc un ouvrage axé sur le sujet . Appré je suis ouvert à tous si vous pensé que c’est mieux de généralisé … ?!

    • Jack a dit

      Bon alors la méthode que je t’ai indiquée me paraît très bien pour apprendre à lire les notes sur la guitare.

      Bon courage

  3. Fred a dit

    bonjour,

    à ce propos j’ai une question je voudrai me procuré un ouvrage sur le solfège . Si on pouvais me conseillé merci d’avance.

    Je cherche une méthode sérieuse et complète :) ( quand je vois toutes c’est partitions ça me rend triste de pas savoir lire … )

    Merci

    ps : desoler pour mon français

    • Jack a dit

      salut Fred,

      Tu cherches un ouvrage sur le solfège en général ou seulement le solfège pour la guitare ? Moi, j’ai appris à déchiffrer à la guitare avec la méthode Berklee en 3 volumes.

      Fred, je viens de mettre en place dans le menu de gauche un traducteur automatique des pages de ce site. Est-ce que tu l’as testé ? Je trouve ton français tout à fait bien.

      A bientôt

      Jack

  4. Jack a dit

    merci Eric de ce témoignage très intéressant, qui nous montre une fois de plus, que la diversité des points de vue sur la musique et ceux qui la font, est une vraie richesse.
    D’ailleurs, si je puis me permettre de répondre à la question posée dans le titre de cet article, je dirais
    Oui, il faut connaître la musique pour être musicien, oui, mais toute la musique…

  5. Eric a dit

    Bizarrement, je crois que, reprenant tes exemples, Jimi Hendrix ou Django n’aurait jamais composer le même genre de pièces s’ils avaient étudié la musique. Même chose pour plusieurs musiciens de jazz (pour le be bop par exemple). Je crois que parfois, d’avoir un peu moins de bagage théorique ou technique permet de transgresser les lois théoriques de la musique. Cela permet de s’éloigner de la musique en tant que science et de l’explorer en tant qu’art en dépassant les barrières théoriques et techniques. En prenant un exemple extrême, je ne crois pas qu’on enseigne sur les bancs d’école, à jouer une pièce en brûlant une guitare comme le fesait Hendrix. Je crois surtout que si les musiciens n’en restait qu’à la théorie et à la technique enseignée, la musique cesserait d’évoluer. D’ailleur plusieurs musiciens de free jazz sont des étudiants qui pour décrocher de l’école, font du free pour se divertir et se laisser aller à la création organique plutôt que cérébrale. D’ailleur, la drogue à joué un rôle majeur dans l’évolution de la musique en l’éloignant de l’aspect théorique et cérébrale. Je crois que les musiciens instinctifs et à l’oreille musicale très développée ont leur place et sont essentiels dans l’évolution de la musique.

    Merci pout ton site il est vraiment génial.
    Eric

Laisser un commentaire

théorie

la théorie musicale pour tous instruments

Que signifie la musique ?

Leonard Bernstein: the master!

J'avais vu jadis une série d'émissions sur Arte qui m'avait marqué : les Young People's Concerts, les concerts pour les jeunes, présentés et animés de main de maître par Léonard Bernstein himself. Lire la suite de Que signifie la musique ?

Qu’est-ce qu’une bonne chanson ?

Pick the Beatles

"Une analyse musicologique d'une chanson des Beatles"

Pour illustrer mon propos, j'ai choisi le meilleur groupe pop ayant existé (selon moi) : les Beatles ! Pourquoi les Beatles et en quoi seraient-ils meilleurs que les autres ? Que de questions, jeune exalté ! Attends un peu que je t'explique tout ça.

Lire la suite de Qu’est-ce qu’une bonne chanson ?

Partitions ou tablatures ?

La célèbre gamme mineure pentatonique en La

Les tablatures c’est un moyen pratique et rapide de visualiser le doigté d’un morceau. Dans le cas où c’est l’auteur lui-même qui l’aurait écrite, ça serait parfait ! Avoir la tablature de Little Wing de la main de Jimi lui-même… Ce cas idéal étant sûrement très rare, on a plutôt droit en général à la transcription d’un musicien professionnel. Dans le cas de Wolf Marshall par exemple, le travail est très soigné et on peut constater qu’il prend grand soin à se documenter auparavant (biographie, vidéos du guitariste, etc.) sur le guitariste qu’il doit « tablaturer ».

Lire la suite de Partitions ou tablatures ?

Faut-il travailler son instrument ?

Je veux dire « faut-il essayer d’être le guitariste idéal, sachant accompagner merveilleusement, improviser dans tous les styles, sachant déchiffrer à vue les partitions les plus ardues ? »
Ou peut-on se contenter de jouir de son instrument naturellement, poussé par la simple recherche du plaisir immédiat ? La réponse appartient à chacun d’entre nous, en fonction d’objectifs personnels, de dispositions musicales plus ou moins importantes. Il n’y a pas, dans ce domaine, de vérité, mais le point à garder présent à l’esprit est la recherche de la cohérence !

Les moyens à mettre en oeuvre doivent être cohérents par rapport au but fixé…

Musique et hasard

composition aléatoire de mélodies

Depuis le compositeur américain John Cage, le hasard est entré dans les techniques de composition contemporaine.
Dans cet article, j’examinerai la création aléatoire de mélodies « intéressantes ».Lire la suite de Musique et hasard

Improvisation

réflexions sur l’improvisation

Cet article présente quelques-unes de mes réflexions à propos de l’improvisation, notamment jazz, mais qui peuvent être mises à profit dans tous les styles…
Ce n’est pas un article bien construit car il m’est difficile de rassembler toutes les idées qui me viennent à ce propos. Disons que c’est plutôt un ensemble de réflexions et de problèmes ainsi que quelques pistes de travail.Lire la suite de Improvisation

Faut-il connaître la musique pour être un bon musicien ?

Certes, la théorie ne fera pas de vous un bon musicien, mais si vous êtes bon musicien, elle vous permettra de développer au maximum votre talent. Lire la suite de Faut-il connaître la musique pour être un bon musicien ?